DE LA PHOTO AU DESSIN : DECOUVREZ L'ORIGINE DE LA FARCE DES HOMMES-FOUDRE DANS LA SECTION BLOG ! BLOG : UNE PHOTO, UNE HISTOIRE

LA CUTTY SARK VUE DU CIEL
 (CUTTY SARK 1er Episode)


Le Cuauthemoc vue du ciel


(Norvège, 2001) C’est mon séjour à bord du MERCATOR qui m’a amené à couvrir la course de Grands Voiliers CUTTY SARK TALL SHIP RACE (cf. CONTREBANDE EN MER DU NORD).

Le MERCATOR est le bateau ambassadeur de la course cette année. Son port d’attache étant Anvers et le départ étant donné depuis la Belgique, il est le navire qui va donner le départ.

Je suis parti avec un ami rédacteur et nous avions prévu de suivre la course depuis le pont du MERCATOR. Seulement, à notre arrivée, nous sommes accueillis par deux mauvaises nouvelles : le MERCATOR ne prendra finalement pas part à la course jusqu’en Norvège et le capitaine n’a pas encore reçu l’autorisation de nous prendre à bord pour les premiers milles dans les eaux Belges. Oups !

Cela ajouté au fait que les magazines que j’ai sollicité n’ont toujours pas donné leur GO pour couvrir mes frais de reportage. Je comptais sur les photos du départ de la course pour convaincre un des rédacteurs en chef encore hésitants.

A 5 minutes du départ de la course, Clément et moi, sommes renvoyés à quai. Ce reportage est décidément mal parti !
J’appelle Liz, l’attachée de presse de la Course, qui m’informe que Nigel, un photographe anglais, a négocié pour suivre le départ en hélicoptère. Je lui explique notre situation et je lui dis que je veux être moi aussi dans l’hélicoptère.

- « Je vais voir ce que je peux faire, mais je crois qu’il a déjà décollé ! »


La Cutty Sark dans les Fjords de Norvège depuis l'Hélico


Taxi ! On fonce vers l’aérodrome. L’hélicoptère nous attend, hélices tournantes. Le temps de m’équiper, je prends place à bord. Nigel n’a pas l’air content ! Il a perdu l’exclusivité.

A la descente de l’hélico, TGV on rentre sur Paris. Taxi, direction PICTO pour développer les films puis Porte de Champerret, je vais montrer les photos aériennes au magazine VSD.
Marc Simon, le rédacteur en chef photo, lève la tête, me regarde : « Ces photos sont prises depuis un hélicoptère ?! Comment avez-vous fait ? »
On repart avec une garantie de VSD, direction l’aéroport, vol pour Oslo, on rejoint la course à Bergen. Pendant le trajet, je cherche un bateau qui accepterait de nous accueillir à bord les trois semaines.
Nous couvrirons finalement la course depuis le Cuauhtémoc, trois mâts de la marine militaire mexicaine et j’aurai ma place à bord de l’hélico à chacune des étapes !

***
 

Top